» » Historique

 

                              La Coopérative de Saint-Bonnet-de-Salers

 

C’est l’histoire d’un produit : le Cantal AOP et celle d’un Pays : celui de Salers, dans le Cantal.

 

C’est en mars 1956 que la Coopérative laitière de Saint-Bonnet-de-Salers débute la fabrication de ses premières fourmes de Cantal.

Et c’est la même année, par le jugement du 17 mai 1956, que ce traditionnel fromage local est reconnu officiellement Appellation d’Origine Contrôlée.

 

Depuis lors, la Coopérative n’a cessé de perfectionner son savoir-faire pour devenir aujourd’hui un remarquable fabriquant et affineur de Cantal AOP et proposer des produits d’exception.

Mais la coopérative de Saint-Bonnet-de-Salers, c’est aussi une histoire d’Hommes et plus particulièrement l’histoire du pari fou d’un visionnaire : Albert Labourel.

 

A l’époque, les éleveurs fabriquent leur fromage à la ferme, à l’ancienne, et dans des conditions diffciles.

Albert Labourel a l’idée de créer une coopérative laitière et persuade quatre éleveurs de le suivre dans l’aventure.

Convaincu de l’intérêt du projet, il va même jusqu’à hypothéquer sa ferme pour trouver les fonds !

Un bâtiment est érigé entre 1954 & 1955 : il servira d’atelier de fabrication et de logement pour les 3 ouvriers qui sont embauchés. La coopérative collecte alors 4000 litres de lait par jour.

 

En 1958, Antonin Frutière prend la présidence de la Coopérative qu’il conservera pendant près de 40 années.

Elle va alors connaître un développement fulgurant, favorisé par la fermeture de petites structures dans les années 60. La fermeture du groupement laitier du Chambon à Anglards-de-Salers suivie de celle de Nuzerolles conduit à renforcer le nombre d’adhérents de Saint-Bonnet-de-Salers jusqu’à la création d’une quatrième tournée de ramassage du lait.

Et en 1995, la fusion avec la coopérative d’Ally boucle la boucle.

En 1996, Jean-Louis Faure accède à son tour à la Présidence.

Et c’est en 2000 que la Coopérative "réinvente" le Cantal au lait de vache Salers avant de passer en 2001 sous le contrôle de 3A.

 

 

En octobre 2011, alors que Daniel Fruquière a repris la charge de Président depuis 2006, le mariage avec 3A prend fin. Amoureux de leur métier et de leur Pays et déterminés à reprendre leur indépendance, les 65 adhérents décident alors de prendre le pari de remonter un nouvel outil de fabrication pour transformer leur lait.

C’est avec l’aide de la Communauté de communes du Pays de Salers que dès 2012, débutent les travaux de restructuration de l’atelier et des caves que vous visitez aujourd’hui.

En 2015, ce sont près de 60 ans d’histoire, de savoir-faire, d’amour du Pays et des bons produits qui sont récompensés ! La Coopérative de Saint-Bonnet-de-Salers obtient, au Salon international de l’Agriculture de Paris, la Médaille d’or pour son Cantal vieux au lait cru de vache Salers.

 

Aujourd'hui en bref :

  • 65 éleveurs-adhérents (59 producteurs de lait)
  • 20 salariés
  • 7.3 millions de litres de lait collectés
  • 30 à 60 fourmes de Cantal fabriquées chaque jour
  • 530 tonnes de Cantal au lait cru dont 30 tonnes en lait de vache Salers
  • 100 tonnes de Cantal au lait pasteurisé

  • 130 tonnes de Tome fraiche

  • 4,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015